Ara Technology fait du QR Code une mine d’infos

Pour rassembler des données sur un sujet, il faut souvent explorer maintes pages web sur son smartphone. Une problématique pour laquelle Ara Technology a trouvé une solution. Spécialisée depuis 2013 dans le développement d’applications numériques et virtuelles pour mobiles, la start-up a lancé Iungo en 2015. « Via ce nouvel outil de communication, les entreprises peuvent constituer un portfolio multimédia, regroupant les données qu’elles souhaitent diffuser auprès de leurs clients », explique Adrien Thibodaux, co-fondateur. Et ce, quelle que soit la forme des contenus à partager (images, réseaux sociaux, réalité virtuelle, vidéos à 360°, etc.). Pour cela, il s’agit de créer un Iungo code – sorte de QR Code enrichi – sur la plateforme iungo.fr, puis de le placer sur les supports les plus appropriés (plaquettes, emballages, carte de visite, équipement industriel, etc.).

Toute personne, scannant ce iungo code avec son téléphone, accède alors à l’ensemble des informations regroupées.

De multiples usages

Quel que soit le secteur, les usages de cet outil présenté en 2015 ne manquent pas. Parmi la trentaine de clients l’ayant testé figure l’équipementier automobile Gruau. Le groupe a placé un iungo code dans chaque véhicule livré aux clients pour qu’ils puissent accéder d’un flash à des fiches techniques, un catalogue de pièces de rechanges, les contacts du SAV, etc. En 2016, le salon Laval Virtual a utilisé de même un iungo code pour livrer l’ensemble des informations pratiques et un plan 3D du salon à ses visiteurs. Après avoir investi 100 k€ dans cet outil, et obtenu les aides d’Initiative Mayenne et Bpifrance, Ara Technology vise une prochaine levée de fonds pour conforter ce développement.

Siège

La Baconnière (53)

Activité

Applications numériques et virtuelles pour mobiles

CA 2015

75 k€

Effectif

5 personnes

Président

André Chometon

Ara Technology permet, avec Iungo, de répondre aux problématiques de communication via un outil accessible à différents secteurs d’activités.

Le jury des Trophées