Clasel repère les vaches infectées à partir d’un tank

Clasel propose une solution disruptive dans les sciences du vivant avec un protocole simple, rapide, souple et peu coûteux pour l’éleveur qui bénéficie d’une meilleure connaissance de l’état de santé et du potentiel de son troupeau.

Au lieu d’analyser les prélèvements de chaque vache laitière pour vérifier leur état de santé, Clasel propose aux éleveurs depuis le 1er janvier 2018 Génocellules, une solution présentée comme unique au monde. Après le génotypage de chaque animal, il suffit à l’éleveur de prélever un échantillon de lait de mélange dans son tank, et de l’envoyer au laboratoire de Clasel qui va déterminer le comptage cellulaire de chaque vache à partir de son ADN. Génocellules coûte 20 % de moins que le procédé habituel. Ce comptage est déterminant pour l’éleveur : il permet de repérer les vaches infectées, de savoir si le lait est bon à consommer, et d’obtenir la juste rémunération. En repérant précocement les vaches à cellules avant qu’elles ne développent des symptômes infectieux comme une mammite par exemple, Génocellules permet aussi d’améliorer la conduite sanitaire de l’élevage et de limiter l’usage d’antibiotiques.

Génocellules a demandé à Clasel deux ans de R&D et un investissement d’1 M€ dont la création d’un laboratoire d’analyse génomique dédié.

Une commercialisation collaborative

La société mayennaise a valorisé et industrialisé un brevet de l’Université de Liège développé par les professeurs Michel Georges, Wouter Coppieters et le thésard Grégoire Blard, dont elle a acquis la licence d’exploitation à l’international. Le syndicat de producteurs de lait de Mayenne-Sarthe s’est associé avec celui de Loire-Atlantique et de Vendée-Charente Maritime pour proposer cette prestation aux éleveurs sous une bannière commune. Ils seront bientôt rejoints par celui de Normandie. Les quatre syndicats, désormais sous statut associatif, ont un potentiel de 13 000 éleveurs sur leur zone géographique. Ils espèrent en rallier 700 cette année et réaliser 7 000 génotypages avant de partir à la conquête d’autres territoires.

Siège

Saint-Berthevin

Activité

Prestations d’accompagnement aux éleveurs laitiers

CA

15 M€ en 2016

Effectif

314 salariés

Dirigeant

Philippe Royer, directeur général

En savoir plus

www.clasel.fr