Dixneuf cultive la flamme de la robotique

Le robot est un levier de progrès industriel et humain. Cette conviction, Dixneuf l’a acquise depuis plus de 10 ans. Sur son site de production à La Romagne, le fabricant français de solutions pour poêles et cheminées a automatisé et robotisé différentes cellules de production. Et innove régulièrement sur ce terrain. Parmi les dernières machines spécifiques développées par Dixneuf figurent un robot, secondant l’opérateur dans le chargement de tôles, ainsi qu’un robot de soudure pour des grilles d’évacuation d’air chaud. Développé en partenariat avec l’intégrateur Huguet, basé à Luçon, ce dernier va chercher trois éléments métalliques, les aligne pour les souder, puis les repositionne sur la ligne de production. Avec une finition sans traces apparentes de soudure.

100 000 grilles par an

Issue de 3 ans de recherche collaborative – ingénieurs, responsables d’atelier, opérateurs, etc. ont travaillé ensemble –, et un investissement de 400 k€, cette solution robotisée a la capacité de souder 100 000 grilles par an. « Synonyme de gains de productivité, ce robot nous a permis de repositionner nos soudeurs sur d’autres postes à valeur ajoutée et moins sources de TMS. Ce développement automatisé fait monter en compétences nos salariés », indique Raphaële Lucas, présidente de Dixneuf. Une cadence robotique, accompagnant les avancées de l’entreprise. Détenteur depuis 2016 du Label origine France garantie, le leader sur le marché français des accessoires pour le chauffage au bois, avec 6 500 références, voit son activité croître chaque année. Et se fixe désormais l’export pour point de développement stratégique. Ayant un VIE en Belgique, Dixneuf travaille notamment avec la Russie, les Pays-Bas, le Japon et le Canada.

Siège

La Romagne (49)

Activité

Fabrication de solutions pour poêles et cheminées

CA fin 2015

30 M€

Effectif

200 salariés

Dirigeants

Raphaële Lucas
et Manuel Brin

Afin de gagner en productivité et diminuer les TMS, la société a investi dans des process robotisés. Cela lui permet de gagner chaque année de nouvelles parts de marchés en France et à l’export.

Le jury des Trophées