Avec le digital, Lithias réinvente l’art de la pierre

La sculpture aussi vit sa transition numérique. Installé dans le Maine-et-Loire depuis 2015, l’atelier Lithias renouvelle le travail de la pierre via l’apport des nouvelles technologies et de la robotique. Une fois scannée, une pièce d’art peut ainsi être modélisée numériquement. Programmé sur la base de ce modèle virtuel, un robot sculpteur entre alors en action pour reproduire les grandes lignes de l’œuvre concernée. « Entre la sculpture traditionnelle et cette façon nouvelle de travailler, nous réduisons le temps de production de 5 semaines à 5 jours, indique Ghislain Moret de Rocheprise, le DG de Lithias. Cela va de pair avec un gain de qualité car le temps économisé, grâce au robot, nous permet d’être plus exigeants sur le travail manuel de finition. »

Marchés du luxe et du patrimoine

En un an, l’atelier de départ – en Bourgogne, la start-up employait 3 salariés – est devenu un site de transformation de la pierre fortement numérisé, comptant 8 personnes et 7 machines robotisées. En croisant son expertise avec celles de spécialistes du bâtiment, de la taille de pierre et des monuments historique, la société vise aussi les marchés du luxe et de la restauration de patrimoine. Parmi ses dernières réalisations figurent la copie d’une vierge à l’enfant du XVe siècle pour la Ville de Poligny, la reproduction du buste de César pour le musée d’Arles ou encore des éléments de décoration pour la boutique Van Cleef & Arpels, place Vendôme à Paris. Ce renouveau apporté à la pierre s’accompagne d’une forte croissance pour Lithias. Et de nouveaux projets. La société recherche désormais un investisseur pour « solidifier ses racines françaises » et pouvoir se tourner vers l’international. À l’horizon 2020, elle vise 2 M€ de chiffre d’affaires.

Siège

Champigné (49)

Activité

Taille et façonnage de la pierre naturelle

CA 2016

1 M€
(350 k€ en 2015)

Effectif

8 personnes

Dirigeant

Ghislain Moret, directeur général

Lithias apporte un renouveau au métier traditionnel de la taille de pierre par l’utilisation des nouvelles technologies et de la robotique. Les gains de production lui permettent de croître sur les marchés du luxe et du patrimoine.

Le jury des Trophées