Avec le Poly’lev, MZR allège la pénibilité au travail

Soulever, basculer, déplacer… Autant de gestes, qui génèrent des troubles musculosquelettiques (TMS) dans le secteur industriel. Spécialisée notamment dans les équipements de levage et de manutention, la société MZR a conçu, ces 10 dernières années, divers systèmes visant à diminuer la pénibilité au travail. Le Poly’lev en fait partie. Équipement à énergie autonome, ce poste de levage facilite la manipulation de produits (vitrages, portes, panneaux de bois…) pouvant peser jusqu’à 150 kg. Utilisable avec diverses configurations d’outillages, selon le produit à manipuler, il peut saisir des charges aussi bien sur le plan horizontal que vertical.

Mobile, le Poly’lev se déplace sous l’action de l’opérateur qui, installé à l’arrière ou dans l’enceinte de l’équipement, dispose pour cela de commandes ergonomiques.

Moins de génie civil

Selon Frédéric Mazoyer, le gérant de l’entreprise, cette innovation présente trois bénéfices. « Évitant le port de charges lourdes, le Poly’lev mobilise moins d’opérateurs sur une même opération et ne nécessite pas l’intégration de génie civil dans les ateliers », commente-t-il. Pour mettre au point ce nouvel équipement, breveté en mai dernier, MZR a investi 50 000 €. La société a également été épaulée via une aide départementale sur le volet design et l’accompagnement de Vendée Expansion. Depuis le printemps 2016, 4 Poly’lev – chaque unité coûte de 4 000 € à 15 000 € – ont été vendus, notamment au fabricant de mobil-homes Rideau et au groupe Eiffage. Pour cet outil venant étendre sa gamme d’engins de levage, MZR vise un objectif de 15 Poly’lev vendus par an.

Siège

Landevieille (85)

Activité

Équipements et aménagements industriels

CA 2015

1,5 M€

Effectif

20 salariés

Gérant

Frédéric Mazoyer

Afin de toucher un large marché, la PME a mis au point une solution modulaire à un prix accessible.

Le jury des Trophées