Qowisio déploie sa toile sur le marché de l’IoT

Selon l’institut IDATE, le nombre d’objets connectés sur la planète avoisinera les 80 milliards, d’ici 2020. Un marché colossal, où tout reste à découvrir en termes d’usages. Basée à Angers, Qowisio figure parmi les entreprises françaises montant en puissance sur le créneau de l’IoT (Internet des objets connectés). Après avoir démarré son activité à l’international, via notamment le déploiement de réseaux privés sans fil en Afrique, l’opérateur s’est positionné sur ce nouveau marché en France. En juin, la start-up y a ainsi lancé un réseau public très bas débit dédié à l’Internet des objets. Synonyme de divers gains (faible coût, autonomie accrue…), cette technologie offre une connexion entre objets sur de plus longues portées.

Connectivité, objet connecté et application

Avec la mise en place de ses propres antennes et infrastructures, Qowisio couvre désormais toutes les villes de plus de 10 000 habitants. Pour ce déploiement, l’entreprise avait réalisé une levée de fonds de 10 M€, un an plus tôt. Installation de trackers pour localiser des palettes de marchandises, réalisation de capteurs de température pour les logements d’un bailleur social… Qowisio, qui veut être présent sur toute la chaîne (création de l’objet connecté, connectivité et application), intervient pour divers secteurs. « Nous mettons à disposition des objets prêts à l’emploi ou des briques technologiques, permettant à nos clients de développer leurs projets IoT en moins de 3 mois, et ceci à des prix disruptifs en cohérence avec les usages développés », précise Cyrille Le Floch, CEO et co-fondateur. Parmi d’autres projets, Qowisio compte continuer à se développer à l’international, après avoir ouvert une filiale à Austin en avril 2016.

Siège

Angers (49)

Activité

Réalisation de solutions IoT

CA 2015

6,2 M€

Effectif

50 salariés

Dirigeant

Cyrille Le Floch

En lançant son propre réseau bas débit, Qowisio entend se positionner sur toute la chaîne de valeur de l’IoT en France comme à l’export. En croissance, la société vient d’ouvrir un bureau à Austin.

Le jury des Trophées